Frère de passage

Arnaud Tiercelin
Aude Brisson

J’étais arrivé chez eux le matin, Éric et Sylvie voulaient faire une photo. Parce qu’il ne fallait pas qu’on oublie ce moment. Et la photo, on la mettrait sur le frigo. Ils étaient tout souriants, leur nom leur allait comme un gant : famille d’accueil. Leur fils, Antoine, s’est vite éclipsé avant la photo. Il m’en voulait d’être là, chez lui. Mais je ne lui voulais aucun mal, moi.

7.30