Quand j’étais un autobus

Galia Tapiero
Anaïs Albar

De Paris à Cotonou, j’en ai vu des gens et des paysages. On n’y pense pas souvent, mais les autobus aussi, ont parfois une drôle de vie ! Car même un peu usé, il y a toujours quelqu’un qui est content de se servir de moi.

10.20